We have 561 guests and no members online

de 1943 à  2008

Nous nous devons de revenir à notre fondation en 1943, sous le règne de notre Grand Chevalier fondateur, le Frère Léo Smith. Le Conseil de Buckingham parraine cet évènement. Merci à ce grand visionnaire et son équipe.


1949

Pendant quelques années, les assemblées ont lieu au sous sol du Collège St-Jean-Vianney, et au sous sol de l'Église. En 1949, une propriété est achetée au 89 rue St-Denis, et plusieurs activités prennent vie, les Chevaliers se font remarquer par leurs implications au sein de la communauté.

1957

Malheureusement, le feu détruit notre salle en 1957. Les frères Chevaliers ne se sont pas découragés pour autant, ils souscrivent des parts de $100.00 et en peu de temps $8,000.00 sont amassés, suite au don du terrain par M. J. P. Maloney, la nouvelle salle est construite et inaugurée la même année, sur la rue du Souvenir. Bravo et merci à nos frères pour le bénévolat et l'acharnement à se donner un lieu de rencontre et une salle social pour le mieux-être de la communauté.

1958

Sous le règne du Frère Sylvio Huneault, le Conseil 2880 Gatineau parraine le Conseil 5228 Pointe-Gatineau, en 1958.

Le Frère Ernest Brisson prend une tournure plus ouverte sur la famille, déjeuner-causerie, déjeuner père et fils et père et filles, et avec son équipe le Frère Armand Mongeon fonde le 1er Cercle d'écuyers Colombien.

1967

Durand les années 1967 à 1971, nos Grand Chevaliers, les Frères Philippe Plouffe et Roland Groulx mettent comme objectif une campagne afin de ramasser des fonds pour fonder un foyer pour personnes âgées. Le Conseil 2880 fournit la somme de $10,000.00 pour lancer cette campagne, et une somme de $70,000.00 est nécessaire pour obtenir ce foyer. Le Frère Roland Groulx devient le premier président de cet établissement appelé 
aujourd'hui, le Centre Bon Séjour. En cette période glorieuse, le Club Chasse et Pêche est fondé, le Frère Gervais Bélanger, entrepreneur agrandit la salle et 163 nouveaux membres sont  initiés. Bravo, à ces deux NOS VÉNÉRABLES qui ont marqué la Chevalerie.

1971

Le Grand Chevalier, le Frère Lucien Bazinet, nous laisse en héritage l'implication des épouses, respect de la personne et de la vie, et de très belles soirées sociales, dont beaucoup de frères gardent de précieux souvenirs, et il garde le fort pendant cinq ans.

1976

Le Frère Paul Lafleur continu avec les initiations et grimpe le membership à  1093 frères, le jeune Frère Léo Giroux devient notre Aumônier et ensemble ils travaillent à la fondation de l'Assemblé Abbé Alexis-Louis Mangin (1698), des LE PATRIOTISME .

J'aimerais porter votre attention sur la promotion sociale et individuelle. Nous avons été travaillés en région, de Thurso à Fort-Coulonge et Buckingham. Les Filles d'Isabelle Cercle Louise-Marie ainsi que le Conseil 5228 Pointe-Gatineau et le Conseil 2056 Buckingham sont ceux et celles qui profitèrent le plus de cette équipe du conseil 2880 Gatineau.

Après avoir pris conscience de leur force de caractère et la façon de diriger une assemblée, plusieurs Frères ont pu devenir Grands Chevaliers et il en fût de même au niveau des Filles d'Isabelle. D'autres organisations ont profité de ces enseignements. L'équipe du conseil 2880 Gatineau a porté fièrement le flambeau de l'Unité; ce fut un engagement de deux longues années, mais très fructueuse.

1978

Sous le règne du Frère Laurent Courroux, la journée de l'Unité à vu jour, plusieurs centaines de milliers de dollars ont été recueillies afin d'aider les séminaristes à devenir prêtre. De nombreuses activités sociales naissent, telles que le Carnaval, le concours d'hommes forts, le tournoi de ballon-balais, etc......

1980

Le gouvernement Québécois force toutes les institutions religieuses et sociales de payer des taxes provinciales et municipales, et cause par ce fait même beaucoup de problèmes à ses organismes à but non lucratif. Le Grand Chevalier, Frère Bernard Beaulne organise la campagne du cœur et un bingothon ainsi qu'un téléthon, de plus, il continue le Carnaval, dont il est le fondateur.

1982


Le Frère Laurent Courroux reprend le poste de Grand Chevalier afin de terminer le travail déjà commencé.

Le Frère René Séguin doit rénover le système de chauffage et fonde le Conseil 9627 Perkins, et lance les Fêtes du 40e anniversaire du conseil 2880.

1983

Le Frère C. Réjean Lavigne, lui qui à toujours été très impliqué depuis son initiation, dirige le Conseil. Les ligues de fers, balle lente, ballon-balais opérants très bien. Les épouses ont leurs propres ligues et ce sont des années glorieuses pour la Chevalerie. Une initiation a lieu et accueille 76 nouveaux membres. Il est bon de noter que le Frère Réjean Lavigne a organisé 5 initiations, et qu'il a occupé presque tous les postes au sein de 
l'exécutif. Une soirée du jour de l'an est organisée sous la direction de Pierrette, épouse de Réjean.

Malheureusement, les taxes municipales et scolaires, et redevances pour la musique, remettent en question notre capacité à garder notre salle, en plus, la ville nous force à payer pour l'embellissement de la rue Notre-Dame; beaucoup d'imprévus.

1986

Le Frère Maurice Patry après mure réflexion accepte de diriger le Conseil avec l'appui de notre Aumônier le Frère Claude Patry. Ensemble, ils décident de se donner une dernière chance qui malheureusement ne donne pas de résultats positifs. La fameuse et désolante question de vendre la salle est posée. Après 9 mois et toutes les solutions étudiées, une assemblée spéciale est appelée, mais seulement 52 Frères se présentent, 39 sont pour la vente et 13 contre, c'est une journée très sombre pour la Chevalerie de la région. Après avoir payé nos dettes à la Caisse Populaire, à la municipalité, au notaire etc....deux fonds sont institués, l'un pour continuer à s'administrer au niveau local et à l'État Québecois Colombien, l'autre fond sert depuis ce temps à faire des œuvres au nom de nos ancêtres.

1988

Les frères donnent un coup de pouce et déménagent au sous sol de l'église St-René. Le Frère Philippe Charrette prend le conseil en charge. Comme nous avons atteint le fond du baril, nous ne pouvions pas rester là à se regarder mourir, un comité est formé afin de former des conseils dans les autres paroisses. Après plusieurs mois de préparation le Conseil 9988 St-Maria Goretti fut fondé le 14 février 1989, avec le Frère Paul Duval comme 
Grand Chevalier fondateur.

1989

Le 1er avril 1989, le Frère Jean-Guy Denis fait de même et fonde le Conseil 10038 St-Pierre de Wakefield et le 24 juin 1989, le Frère Jean-Claude Maisonneuve fonde le Conseil 10114 Ste-Rose-de-Lima. Pendant tous ces moments glorieux, le Conseil 2880 Gatineau reprend vie et après neuf mois au sous-sol de la paroisse St-René, revient au sous-sol de l’église St-Jean-Marie-Vianney, ce qui laisse la place au Frère Émile Latulippe à fonder le Conseil 10179 St-René Goupil à l'automne de 1990.

1990 

Le Frère Jacques Lavigne qui avait travaillé à presque tous les postes au sein du conseil devient notre Grand Chevalier. Bon administrateur il solidifie les finances, et donne un nouveau visage à notre Journal, « Ma Colombe ». Il prend en main une levée de fonds pour amener un bureau local de la «Croix-Rouge», on hérite donc d'équipements pour les handicapés(es), que le Conseil prête à ceux qui en ont besoin.

1991

Le Frère René Giroux prend le conseil en main, malheureusement la maladie le frappe et le Frère Philippe Charrette reprend le boulot et organise les Fêtes du 50e anniversaire de concert avec les Filles d'Isabelle. Il demande à ses frères qui ont sollicité son retour de prendre un engagement envers lui et le comité des Fêtes du 50e anniversaire de fondation, afin de mener à bien cette grandiose fête, de concert avec les Filles d'Isabelle, 
Cercle 674.

De nombreuses réunions préparatoires eurent lieu sous l'habile direction de nos deux co-présidents, le Frère Jacques Lavigne et la Sœur Hélène Dubois. Lors de cette belle soirée sociale, la digne Régente, Sœur Francine Beaulne joua le rôle de la reine de Castille et notre Grand Chevalier, le Frère Philippe Charette joua le rôle de Samuel de Champlain aux grands plaisirs de nos invités (es). Le tout se termina par une grande soirée à la Polyvalente Nicolas de Gatineau, alors que près de 500 invités(es) nous appuyaient dans notre quête d'amour et d'unité. Plusieurs personnalités (es) politiques nous honorèrent de leurs présences, entre autres le Député d'État, le Frère Reynald Rémillard, la digne Régente International, Sœur Rita H. Blanchard.

1994

Loin de subir un passage à vide, après ces fêtes grandioses, le Frère Jean-Jacques Lafrance dirige notre conseil et nous donne l'opportunité d'aménager à notre salle actuelle; enfin, nous avons « Notre Chez-nous ». Une plaque honorifique est à l'entré de la salle, avec les noms des Chevaliers qui ont contribué à cette œuvre. L'inauguration de la salle a eu lieu en 1995 et l'on nomma la salle d'accueil, « Salle Jacques Lavigne », 
tandis que la salle de réunion est nommée « Salle Philippe Charrette » en guise de remerciement et de reconnaissance pour le travail accompli. La continuité du brunch de la Fête des Mères avec les Filles d'Isabelle connut de grands succès. Une soirée Rétro bien réussie fut également son œuvre.

1995

Le Frère Roger Pétrin prend la relève, lui qui travaille avec acharnement depuis toujours, organise des soirées de cartes, tournoi de billard, whist militaire, tournoie de pêche sur glace et à chaque année, la « Journée de l'Unité », avec sa procession à la Vierge. Tous les villes et villages de la région participent à cet évènement. Mgr. Adolphe Proulx, se faisait un devoir d'être avec nous. Le frère Roger Pétrin avec l'aide de son épouse, ce 
couple engagé, a vu à la bonne marche de cette « Journée d'Unité ».

Le Frère Maurice Patry et son épouse refond surface en 1997. Le tirage Colombien prend de l'ampleur et 600 livrets sont vendus. Maurice, Irène, René et Fernand et tous les autres, merci. La réfection de la Croix et les discussions commencèrent à la fin de cette année là.

Le Frère Jean-Pierre Proulx s'amène et voit à la réfection et à l'installation de la Croix en face de la Cathédrale St-Jean-Marie-Vianney. Après la Messe de 16 : 30 h du samedi, notre Curé et Aumônier le Frère Jean-Pierre Charron bénit la Croix; de profonds sentiments de fierté Colombienne ont traversé notre esprit Chrétien en ce jour de grande fierté Fraternelle. La « Soirée Reconnaissance » à lieu le 26 septembre 1998 en même temps que la Fête du 55e anniversaire du conseil. Une soirée de temps des Fêtes avec un souper Canadien est préparé par notre réputé cuisinier, le Frère Robert Villeneuve et son épouse Mireille, aidée de plusieurs de leurs garçons, tous Chevaliers, de beaux souvenirs.

1997

Le Frère Maurice Patry redirige le conseil de 1999 à 2000. Il met de l'emphase sur l'implication des membres et nous préparent au deuxième millénaire. Une Messe est servie par les Chevaliers un samedi par mois.

2000

Le Frère Jean-Marie Rochon, qui a œuvré au poste de Secrétaire Financier, décide de diriger le Conseil. Il travaille aux pourparlers concernant la Mission de la communauté chrétienne St-Jean-Marie-Vianney et St-René. Une Messe a eu lieu au Marché public de la rue Notre-Dame, suivie d'une épluchette de blé dinde. Comme à chaque année nous participons à la Guignolée Paroissial. La St-Patrick est fêtée conjointement avec les Filles 
d'Isabelle.

Lors de la Soirée Reconnaissance, nous avons honoré le Frère Réjean Lavigne en nommant la salle de l'exécutif, en son nom, « Salle Réjean Lavigne ». Le Frère Robert Villeneuve a hérité de la cuisine qui fut nommée en son nom, « Salle Robert Villeneuve». Leurs implications se devaient d'être soulignées.

2002

Le Frère Ludger Poirier prend la relève, et avec l'aide des Frères André-Jean Léveillé, Réjean Lavigne et Jean-Guy Hamel montent la crèche de Noël dans la Cathédrale. Le Frère Ludger Poirier organise une Soirée porte ouverte dans le but de connaître les objectifs du District 72. La préparation du 60e anniversaire est amorcée sous son règne.

2003

Le Frère Maurice Patry reprend charge du Conseil et fête le 60e anniversaire du conseil. Cette soirée fut un grand succès.

Le Frère Maurice Patry avait entrepris son dernier règne avec sous son aile le Frère Serge Sirois, comme Député Grand Chevalier. Celui-ci œuvrait comme vice-président de la fabrique à la paroisse depuis plusieurs années et veillait à l'entretien de l'église avec son acolyte le Frère Jean-Guy Hamel.

2004

Le Frère Serge Sirois devient Grand Chevalier et s'entoure de bons collaborateurs, et progressivement apporte de la stabilité au conseil. Fin négociateur, il obtient beaucoup pour peu de dépenses. Il acquiert plusieurs meubles de bureau, un télécopieur et une photocopieuse. Il obtient un don de la Caisse Populaire, lui permettant de remplacer un ordinateur désuet par un plus performant et relie le conseil à l'internet. Avec tous ces
 ajouts, l'on procède à bâtir un espace sécuritaire avec un système d'alarme relié à une centrale, afin de protéger nos acquisitions. Il préconise la promotion de la Chevalerie en organisant des repas paroissiaux mensuellement, une Soirée Country, un souper de doré et implique le conseil dans des barrages routiers. Tous ces évènements rapportent plusieurs milliers de dollars, rentabilisent le Conseil et permettent d'augmenter les dons dans la communauté. Il réussit à convaincre notre Aumônier Gilles Dion à dire la Messe avant chaque assemblée mensuelle. Après trois belles années sous son règne, le Conseil confie sa destinée au Frère Fernand Lacasse.

2008

Le Frère Fernand Lacasse fonde de grands espoirs pour le Conseil 2880. Lui qui à été Député de District et Fidèle Navigateur, à bien confiance de mener à bien notre Conseil et organise les Fêtes du 65e anniversaire de Fondation. Comme ses prédécesseurs, il est en train d'écrire une autre page d'histoire. Vive le Conseil 2880, et longue vie.
 

Merci